www.demenager-pratique.comFacebook
SUIVRE LA CSD ÉGALEMENT SUR : FacebookTwitterLinkedin

LA CHAMBRE SYNDICALE
DU DÉMÉNAGEMENT

au service des professionnels depuis 1890

Adhérent FNTR
FNTR

DES OUTILS ET DES CONTENUS EXCLUSIFS POUR NOS ADHERENTS

Menu
Alors que le pays est rentré dans une nouvelle phase de confinement, le rôle du Transport routier de marchandises et de la Logistique n’est plus à démontrer pour assurer la continuité de l’approvisionnement des Français.

Pourtant, les difficultés s’accumulent, notamment sur les routes avec la fermeture de très nombreux points de restauration pour les routiers. Une situation intolérable que dénoncent avec force les transporteurs qui ont donc décidé de refaire jouer la solidarité de la profession.

Face à ce nouveau confinement, les acteurs du transport et de la logistique ont réaffirmé leur engagement pour assurer la continuité d’approvisionnement de tout le pays.

Pourtant, depuis plusieurs jours, et malgré les enseignements du premier confinement, les témoignages exaspérés de conducteurs mais aussi de tout le personnel et les chefs d’entreprises s’accumulent dans le secteur : fermetures des aires de repos, impossibilité d’accéder aux sanitaires et aux douches, absence de point de restauration. Alors même que ces entreprises remplissent une fonction essentielle pour la nation, elles se sentent de nouveau les grandes oubliées.

Et pourtant la profession n’avait eu de cesse ces derniers mois d’exiger un plan de continuité de l’activité qui tienne particulièrement compte des conditions de travail des conducteurs : sans réponse de la part de l’administration ! Si le Gouvernement a réaffirmé le principe d’ouverture de toutes les stations-services, des sanitaires et des points de restauration, force est de constater que sur le terrain ce n’est pas une réalité notamment sur le réseau non concédé géré par l’Etat. Les organisations professionnelles exigent que les points de restauration puissent accueillir à table les conducteurs pour leur servir des repas chauds, c’est le minimum que la nation leur doit. Sans eux, l’approvisionnement des 67 millions de Français est impossible.

Les entreprises entendent donc se mobiliser de nouveau aux côtés de leurs conducteurs. La FNTR, l’Union TLF et OTRE ont fait un appel national de recensement des entreprises qui ouvrent et accueillent les conducteurs partout en France. Cette liste sera largement communiquée sur les réseaux sociaux, sites des fédérations, mais aussi groupes Facebook créés par les conducteurs. Un mot d’ordre collectif de solidarité et de respect pour les conducteurs sous la bannière #OnRoulePourVous.